· 

Mode de défaillance et amdecs

Pour identifier et caractériser les risques

Les amdecs constituent une méthode d'analyse des risques processus qui permettent d'identifier chaque mode de défaillance sur un système.

Le mode de défaillance est l’objet des méthodes amdecs.

 

Ce sont les évènements que l’on cherche à identifier et caractériser lors des analyses de risques amdecs. 

 

Comment ça marche? Nous donnons quelques explications ci après.


Rappel des différentes amdecs

Il existe plusieurs types d'amdecs, qui identifient chacune chaque mode de défaillance du système.

Les amdecs sont des analyses de risques. On en distingue trois grands types :

  • Les amdecs produits, pour identifier les modes de défaillance pouvant survenir sur un produit, que ce soit une panne ou un évènement pouvant affecter la sécurité.
  • Les amdecs processus, qui s’attachent à analyser les risques d’une organisation de travail ou d’un simple processus.
  • Les amdecs process, ou amdecs moyens de production, version industrielle de l’amdec processus, et appliquée à une usine, un atelier ou tout autre moyen de production mettant en œuvre des procédés.

AMDEC est un acronyme de l’expression "analyse des modes de défaillances de leurs effets et de leur criticité". 

 

Le mode de défaillance est l'évènement non désiré, le risque qui peut survenir et qui générera une panne ou un mauvais fonctionnement du produit ou encore un défaut sur le déroulement du processus.


Comment identifier chaque mode de défaillance

Les analyses de risques amdecs sont des approches collaboratives d'identification d'un mode de défaillance.

On arrive au cœur de la méthode. Celle-ci est une approche collaborative qui fait appel au savoir des intervenants experts du périmètre analysé.

 

Lorsque l’on met en route des analyses amdecs, il faut constituer un groupe de travail d’experts.

Délimiter le périmètre, identifer chaque séquence du processus

Exemple d'analyse de chaque mode de défaillance d'un processus à l'aide d'une des méthodes amdecs.

Prenons comme exemple de mode de défaillance le cas d’une analyse de risque processus.

 

L’exemple ci-contre représente un processus de sécurité entre deux services, pour accepter ou non l’accès d’un site sensible à un visiteur. 

 

En préalable, le pilote du groupe de travail amdecs rassemble tous les éléments disponibles sur le processus et notamment ceux concernant les historiques de défaillances. Il peut être utile que ce pilote soit un consultant extérieur.

 

Il doit s’assurer que le processus est modélisé (par exemple avec un logigramme comme ci-contre) et il doit répertorier toutes les étapes du processus dans un tableau d’analyse (exemple ci dessous) qui servira de base à l’analyse de chaque mode de défaillance.  

Exemple de tableau pour réaliser des analyses de risques amdecs et identifier et caractériser chaque mode de défaillance.

Le tableau comprend à minima les colonnes suivantes :

  • Etape du processus
  • Risque ou mode de défaillance
  • Cause
  • Effets
  • Cotation de gravité
  • Cotation de fréquence
  • Cotation de détectabilité
  • Note de criticité.

D’autres colonnes peuvent être ajoutées comme les moyens de maitrise existants, les actions envisagées, une ébauche de calendrier, etc…

Le processus d'analyse et de caractérisation par l'équipe

Le groupe se réunit pour procéder à l’analyse de chaque mode de défaillance.

 

Le processus est le suivant.

  • Chaque étape est analysée l’une après l’autre.
  • Pour chaque étape le groupe détermine quel mode de défaillance peut intervenir sur l’étape analysée et le porte dans la case appropriée.
  • On identifie pour chaque mode de défaillance sa cause, son impact et on cote la fréquence, la gravité et la détectabilité du risque associé.
  • Si pour une étape de processus il y a plusieurs risques à considérer, on crée une ligne par mode de défaillance. Il peut donc y avoir plusieurs lignes par étape de processus
  • L’analyse est terminée lorsque l’on a balayé toutes les étapes et pour chacune des étapes identifié et caractérisé chaque mode de défaillance possible. 

Une fois l’analyse amdecs terminée, on peut élaborer le plan de maitrise des risques. Les échelles de cotation et la criticité facilitent la hiérarchisation des actions à mettre en place. 


Avantages de la méthode

Les analyses amdecs sont des méthodes efficaces et faciles à déployer pour identifier chaque mode de défaillance du système étudié.

Les avantages des amdecs sont les suivants :

  • Approche collaborative, qui consolide les savoirs et fait appel à l’intelligence collective.
  • Quantification des caractéristiques de chaque mode de défaillance.
  • Hiérarchisation des risques.
  • Méthode d’analyse pas à pas.
  • Analyse unitaire de chaque mode de défaillance.
  • Méthode simple à mettre en œuvre et peu couteuse. 

Les analyses amdecs sont des méthodes efficaces pour identifier et caractériser des modes de défaillances de vos processus et produits. N’hésitez pas à les déployer. 

 

Prenez contact avec nous pour un accompagnement ou une formation amdec.


Pour aller plus loin


Frédéric Durdux est l'auteur de l'arcticle mode de défaillance et amdecs.