L'organisation, moteur de l'efficience durable

Pourquoi s'intéresser à son organisation ?

L’efficacité de l’organisation est le premier atout d’un service, d’un département, d’une entreprise, ou de tout organisme qui soit. Par efficacité de l’organisation il faut entendre la capacité des individus qui la composent à mettre leur expertise en commun autour d’interactions adéquates pour remplir la mission et atteindre les objectifs de l’organisme. C’est la capacité à agir comme un système humain.

 

L’efficacité, pour être durable, doit être comprise non seulement comme la performance du système, mais aussi celle de la qualité de vie au travail. Les processus, en portant communication, organisation et vision stratégique sont générateurs de cette efficacité durable. Ils favorisent également la cohésion au sein de l’organisation.

 

Pour générer cette efficacité dans l’organisation, les processus, leur formalisation, leur pilotage et leur optimisation jouent donc un rôle essentiel. C’est la maitrise de cette discipline que nous nous attachons à transmettre aux stagiaires dans la formation « organisation et pilotage des processus » que nous diffusons.

Développer les compétences organisationnelles

Si le pilotage des processus représente un savoir-faire à acquérir, nous ne l’abordons pas uniquement sous un angle technique. Ce que nous cherchons à transmettre aux stagiaires est la maitrise d’un mode de communication et d’une logique pour décrire l’organisation du travail. Ce langage doit être accessible à tous car les processus concernent tous les

acteurs de l’organisation. Il doit être le plus universel possible. Les processus permettent à chacun de bien situer sa place et comprendre son rôle dans l’organisation. Ils permettent de faire comprendre ce que chacun attend de ses collègues et vice versa.

 

Le programme dispensé comprend trois journées de travail. La première est consacrée à la notion processus, la description des processus, leur mise en place, leur langage, et la façon de passer de la cartographie de haut niveau aux processus détaillés. A la fin de la journée, les stagiaires savent décrire et construire une organisation du travail en utilisant des logigrammes.

 

En deuxième journée nous nous intéressons aux processus de direction. Nous apprenons à s’appuyer sur ces processus pour structurer le management de l’organisation : piloter la stratégie, gérer les évolutions de l’organisation, organiser le management opérationnel. Nous amenons les stagiaires à s’interroger sur la façon de mettre en cohérence ces processus

pour assurer un management efficace de l’organisation et la manière de les

concevoir pour favoriser la cohésion de l’ensemble.

 

Enfin, la troisième journée, nous abordons le pilotage des processus, c’est-à-dire la façon de les animer au quotidien, la mise en place des indicateurs et d’un tableau de bord. Nous abordons aussi les démarches d’optimisation de processus et de maitrise des risques processus. Nous échangeons sur les notions de standardisation et de stabilité des processus,

préalables aux démarches d’amélioration continue.

 

En fin de formation les stagiaires ont une compréhension complète de l’organisation et du pilotage par les processus.

 

Frédéric Durdux