· 

Les compétences organisationnelles, base de l'efficacité

Les compétences organisationnelles, base de l'efficacité, concernent tous les collaborateurs.

Dans tout organisme structuré, que ce soit une entreprise, une association ou une administration, le développement des compétences organisationnelles assure un fonctionnement efficace de l’ensemble, allié à un bon niveau de qualité au travail pour les équipes.

 

Quelles sont les principales caractéristiques de ces compétences organisationnelles ?

L'effet des compétences organisationnelles

Le développement des compétences organisationnelles vise à donner à chacun les moyens, avec outils et méthodes pour contribuer à construire une organisation évolutive qui s'adapte aux enjeux de l’organisme, que ce soit sur le plan de l’efficacité globale, l’efficience et la qualité de vie au travail.

 

Les compétences organisationnelles font progresser la maturité de l’organisation, et mettent ainsi l’organisme en amélioration continue : progresser ne serait ce que de 1 à 2% en efficacité par an, capitalisé sur plusieurs années, fera une différence considérable avec un organisme sans dynamique d’amélioration continue.

 

Les compétences organisationnelles, base de l'efficacité sont essentielles pour la performance de l’organisation.

Les compétences organisationnelles, pour qui?

Les compétences organisationnelles concernent tous les collaborateurs de l’entreprise, et en priorité celles et ceux qui doivent gérer un service. Les dirigeants de l’organisme doivent disposer d’une capacité de haut niveau à développer une organisation. Cette capacité est une des plus importantes pour assurer le succès de la mission de l’organisme.

 

La direction de l’organisme devra avant tout structurer ses processus de management selon trois grandes lignes :

  • Le pilotage stratégique, qui oriente l’organisme à long terme et conduit le changement;
  • Le management organisationnel pour développer l’organisation;
  • Le management opérationnel pour conduire la mission au quotidien.

La solidité et la clarté de ces trois processus contribueront fortement à l’efficacité de l’organisme

Quel contenu pour les compétences organisationnelles?

Les compétences organisationnelles sont structurées autour de trois grandes dimensions : 

La description et la formalisation de l'organisation

Les compétences organisationnelles de cette dimension se développent sur les outils et méthodes pour formaliser et représenter l’organisation : cartographie, processus détaillés, BPMN, articulation processus/procédures/instructions. Ce savoir-faire permet de décrire l’organisation du travail, de transmettre les modes opératoires et d’échanger avec les autres membres des équipes sur les interfaces, les évolutions nécessaires…

La surveillance de l'organisation

Surveiller l’organisation, c’est veiller à ce que celle si corresponde bien aux besoins de la mission, et que les modes opératoires soient correctement formalisés. Les compétences organisationnelles liées à la surveillance concernent l’audit et les modes collectifs de surveillance : revues de processus et de direction.

Compétences organisationnelles pour améliorer l'organisation

Quand une organisation est formalisée et surveillée, elle peut entrer dans une dynamique d’amélioration continue qui la fera progresser.

 

Plus les compétences organisationnelles seront développées parmi les collaborateurs plus cette dynamique d’amélioration pourra être portée par les collaborateurs de terrain et plus elle sera efficace.

La maturité guide les compétences organisationnelles

Pour guider le développement des compétences organisationnelles de l’entreprise, la grille de maturité organisationnelle offre à la fois des objectifs et un indicateur de progrès. La maturité fixe, sur un certain nombre de critères organisationnels, un mode de fonctionnement attendu. L’entreprise peut ainsi fixer, critère par critère, le niveau de fonctionnement atteint et guider les collaborateurs vers une cible idéale.

Compétences organisationnelles et ISO 9001

Les exigences de l’ISO 9001 dans sa version 2015 font état de connaissances organisationnelles à développer dans l’organisme. Ces connaissances visent à protéger l’organisme de pertes d'expertises telles que lors des départs et arrivées au sein de l’organisme. Elle pousse l’organisme à acquérir des connaissances d’une incapacité à collecter des connaissances par le tutorat, le retex…

 

Ces connaissances organisationnelles sont liées à l’organisme et distinctes des compétences organisationnelles dont doivent disposer les pilotes de processus pour formaliser surveiller et améliore leur processus. L’ISO 9001 est un standard basé sur une organisation par processus, qui nécessite donc de développer des compétences organisationnelles en complément des connaissances liées à l’organisme. 


Compétences organisationnelles, pour aller plus loin


Rédigé par Frédéric Durdux