· 

Gestion organisationnelle, principes

Pour assurer la compétitivité de l'entreprise

Les principes de la gestion organisationnelle

La gestion organisationnelle en entreprise est associée au management organisationnel.

 

Ce dernier est un processus de direction incontournable en entreprise. Il a pour vocation de doter l’entreprise d’une organisation efficace, capable d’atteindre les objectifs stratégiques et opérationnels. 

 

Comment ça marche, quels en sont les principes ?


Objectifs

La gestion organisationnelle est l'affaire de tous.

La gestion organisationnelle résulte des actes du management organisationnel, dont l’objectif est d’assurer que l’entreprise dispose de façon continue d’une organisation capable de servir ses objectifs, et en amélioration constante.

 

Un bon niveau de gestion organisationnelle  est nécessaire pour assurer la compétitivité de l'entreprise.

 

Afin d'engager cette dynamique, on recherche la mise en oeuvre d'une dynamique managériale de type bas vers le haut.

 

Il est essentiel que les acteurs de terrain comprennent les enjeux de la gestion organisationnelle et en soient acteurs. 

Le processus organisationnel

Comme toute activité de l’entreprise, la gestion organisationnelle se déploie autour d’un processus, appelé processus organisationnel. Celui-ci peut être décomposé en trois grands macro-processus :

  • La formalisation du système organisationnel (et ses mises à jour) ;
  • La surveillance de l’organisation ;
  • L’amélioration de l’organisation.
Les étapes de la gestion organisationnelle.
Les macro-processus du management organisationnel

La performance organisationnelle

On pourrait assimiler la performance organisationnelle à la performance opérationnelle, mais il est nécessaire de bien de les dissocier.

 

La performance opérationnelle résulte de l’atteinte ou non des objectifs opérationnels. La performance organisationnelle, elle, s'évalue sur des objectifs purement organisationnels que sont :

  • La maturité de l’organisation;
  • Les objectifs de surveillance;
  • L’efficience des processus.

Ces objectifs et indicateurs sont des éléments clés de la gestion organisationnelle.

L'indicateur de maturité

La maturité organisationnelle s’analyse processus par processus. Elle s’évalue à l’aide d’une grille qui définit des critères de maturité d’une organisation. Ils sont analysés chacun sur une échelle de cotation, en général graduée de 1 à 5.

 

Dans la gestion organisationnelle, les critères de maturité peuvent s’adapter au cas par cas en fonction des spécificités de l’entreprise. Les plus courants sont les suivants :

  • Le fonctionnement par processus.
  • Le management.
  • Les indicateurs.
  • Les objectifs.
  • La maitrise des risques.
  • L’amélioration continue.
  • Les enregistrements.
  • La gestion des compétences.
L'indicateur de maturité organiationnelle

L’évaluation observée peut se reporter sur un graphique de type radar. Elle constitue ainsi un indicateur de la performance organisationnelle.

Les indicateurs d'efficience

La gestion organisationnelle surveille l'efficience des processus.

L’efficience fournit une indication du rapport entre la performance d’un processus et les ressources engagées pour obtenir cette performance.

 

Les indicateurs d’efficience sont à surveiller pour suivre la progression de cette performance, très liée à la productivité, et donc reprsentative de la compétitivité de l’entreprise. 

Le suivi de la surveillance

La gestion organisationnelle appelle un programme d’audits de surveillance du système de management. Il peut faire l’objet d’indicateurs utiles comme :

  • L’avancement du programme d’audit;
  • Le nombre d’écarts relevés;
  • La progression du traitement de ces écarts.

Les pilotes de processus

Les pilotes de processus sont les chevilles ouvrières de la gestion organisationnelle.

Les pilotes de processus sont les chevilles ouvrières de la gestion organisationnelle.

 

A chaque processus est affecté un pilote dont le rôle est de veiller à la bonne organisation du processus.

 

Les pilotes de processus participent à la revue de direction et mettent en œuvre la revue de les principaux contributeurs de leur processus.

 

Le rôle du pilote de processus peut être résumé par la planche ci-dessous. Chaque pilote de processus doit être formé pour disposer des compétences organisationnelles nécessaires.

Les principales taches et activités du pilote de processus

Les outils de la gestion organisationnelle

La gestion organisationnelle dispose de ses outils logiciels pour formaliser et suivre le système organisationnel. Ces outils permettent en général :

  • De modéliser facilement les processus ;
  • De constituer le référentiel d’organisation sur la base des processus ;
  • De développer le système de façon collaborative ;
  • De s’interfacer avec les logiciels d’architecture d’entreprise pour faciliter les démarches de dématérialisation. 

Pour aller plus loin


Frédéric Durdux, auteur de l'article sur la gestion organiationnelle